Cendrillon


 

 

.: Livre d'or :.

.: Émail :.

.: Bannières :.

.: Annuaire :.

 

Histoire

.: Page 1 :.

.: Page 2 :.

.: Page 3 :.

Retour

.: Retour aux contes :.

.: Retour à la maison :.

.: Accueil :.

.: Menu principal :.

.: Votez :.

Publicité

.: Hit-Parade :.

.: :.

.: :.

.: :.

 

Cendrillon d'après le conte de Charles Perrault 1697
 

Version Française

Cendrillon est un conte populaire. L'Occident connaît surtout cette histoire par les versions fixées par Perrault et les Grimm, puis par l'adaptation de Walt Disney. Il existe cependant une multitude de versions de par le monde, dont certaines peuvent être très différentes de celle connue en Occident.

Il était une fois une belle jeune fille nommée Cendrillon.
Elle était si gentille que même les souris et les oiseaux étaient ses amis.
Chaque matin, les oiseaux venaient la tirer de ses rêves avec leurs joyeux gazouillis.

Cendrillon vivait avec sa cruelle belle-mère et ses deux demi-sœurs, Anastasie et Javotte. Elle était traitée comme une domestique. Cendrillon devait préparer tous les repas, faire la couture, le lavage et le ménage.

Un jour, un messager du roi se présenta chez elles avec une lettre signée par le Roi lui-même!

La belle-mère la lut. Le Roi donnait un bal en l’honneur du Prince ce soir-là. Et toutes les jeunes filles du royaume étaient invitées.

«Ça veut dire que je peux y aller !» s’écria Cendrillon. Javotte et Anastasie éclatèrent de rire
«Imaginez, Cendrillon dansant avec le Prince !» gloussa Javotte.
«Seul le balai a déjà dansé avec elle!» renchérit Anastasie.
«Mais la lettre dit que toutes les jeunes filles sont invitées», insista Cendrillon.

«En effet», acquiesça la belle-mère.
«Tu pourras y aller — si tu as terminé toutes tes tâches. Et si tu trouves une robe convenable pour aller à un bal.»
«Oh, merci ! » s’exclama Cendrillon. Elle courut aussitôt à sa chambre.

Elle sortit une robe de son coffre.
«Cette robe appartenait à ma mère», dit-elle aux souris.
«N’est-elle pas jolie? Il suffit de faire quelques retouches, c’est tout !»
Les souris n’avaient jamais vu Cendrillon aussi radieuse.

Une souris mince du nom de Jac se dit que Cendrillon serait la plus jolie fille au bal. Et Gus, la grosse souris, était du même avis. Cendrillon sortit son panier de couture, puis elle ouvrit un livre rempli d’images de jolies robes.
«Je vais avoir besoin d’une ceinture et de perles...», dit Cendrillon, pensivement.

À ce moment, sa belle-mère cria, «CENDRILLON! »
Cendrillon s’empressa de descendre.
« Cendrillon, lave les planchers », ordonna sa belle-mère.
« Mais je les ai lavé hier », dit Cendrillon.
« Ça m’est égal, lave-les encore !» rétorqua la cruelle femme.

« Puis époussette les rideaux, lave les fenêtres et termine la couture », ajouta-t-elle.
Les souris plaignaient Cendrillon.
« Cendrillon fait ceci ! Cendrillon fait cela !» se moqua Jac.
« Cendrillon n’aura jamais le temps de préparer sa robe. Alors sa belle-mère ne la laissera pas aller au bal. »
« Pauvre Cendrillon, dit Gus.

Une des souris proposa alors,
«Nous pourrions préparer la robe nous-mêmes. Je suis sûre que nous pouvons y arriver!» Tous les animaux acceptèrent de donner un coup de main. Gus et Jac s’introduisirent dans la chambre des demi-sœurs. Javotte et Anastasie étaient en train de se préparer pour le bal.
« Je ne veux plus de cette ceinture !» dit l’une.
« Je n’ai plus besoin de ces perles ! » dit l’autre.
Et elles jetèrent leurs choses.

Jac et Gus prirent la ceinture et les perles. « Superbe ! » s’exclama Gus.
« Chut ! » siffla Jac. Il ne fallait surtout pas réveiller Lucifer, le chat.
Mais les souris revinrent saines et sauves au grenier.

Aussitôt, tous les becs et toutes les petites pattes se mirent au travail. Les animaux mesurèrent...
et coupèrent... et cousirent.

Un Clic sur la page deux pour la suite
 

 

© (La Maison de Dédé) tous droits réservés
Conception graphique: © Le Monde Merveilleux

Scripts utilisés: Dynamic Drive